lilireinhart.fr   |               
Latest Images
/photos  -  retrouvez déjà + de 150,000 photos de Lili Reinhart !

Qu’est-ce qu’Hollywood et le lycée a en commun ? Tous les deux ont une réputation de générer l’archétype de la méchante fille – vous connaissez le profil : jolie, populaire, double personnalité.

C’est ce qui fait que Riverdale est surprenant. Ses figures féminines dirigent – tenez-vous bien – comme les autres, même quand les caméras arrêtent de tourner.

Un autre écart : même si c’est basé sur Archie Comics qui ont commencés en 1940, cette adaptation au petit écran explore le côté sombre d’une petite ville semblant idyllique. Au centre de l’intrigue se trouvent la native d Cleveland, Lili Reinhart, 21 ans, et Camila Mendes, 23 ans, qui a des racines brésiliennes. La douce et timide Betty de Lili joue les détectives amateurs, et la Veronica de Camila – une version améliorée de la riche pourri-gâtée – lutte pour pardonner un père qui vient de sortir de prison.

Avant le retour de Riverdale avec véhémence de mois-ci, le duo a prit une pause pour s’interviewer entre elles – et aucun sujet n’était hors-limite.

Lili : Cami, comment me décrirais-tu à quelqu’un qui ne m’a jamais rencontrée ?

Camila : Je dirais qu’il te faut un peu de temps pour t’échauffer et avoir un avis sur la personne. Mais finalement tu te raviseras. Tu es très rigolote.

Lili : Oui, c’est vrai que suis très réservée au premier regard. J’ai l’impression que les gens pensent souvent « Oh, c’est une salope ». J’ai eu affaire à ça au lycée – les gens pensaient que j’étais meilleure qu’eux. Mais j’ai une anxiété sociale. C’est drôle, quand on s’est rencontrées pour la première fois, j’ai pensé que tu étais très réservée aussi.

Camila : Les gens ne me croient pas quand je le dis, mais je suis assez timide au début.

Lili : Quelle intrigue tu écrirais pour Veronica ?

Camila : Je veux la voir mise à l’épreuve – je veux la voir à son maximum.

Lili : Je veux voir Dark Veronica !

Camila : Ouais ! J’aime les personnages forts et ils sont amusants à jouer, mais je pense qu’on a vu beaucoup de moments où Veronica est forte. Ça serait intéressant de la voir sous une différente lumière. J’aimerais la voir faible et défaitiste. Je veux la voir échouer. Qu’est-ce que tu voudrais qui arrive à Betty ?

Lili : Je veux la voir passer un bon moment. Pas forcément avoir des coups de fil avec un serial killer, tu sais ? Je veux qu’elle laisse ses cheveux détachés – et pas seulement parce qu’elle se sent dépressive ou stressée. Betty ne prend même pas de [drogue fictionnelle de Riverale] Jingle Jangle.

Camila : Je veux voir Betty prendre du Jingle Jangle !

Lili : Je veux aussi la voir explorer sa sexualité. Elle n’en a jamais l’occasion – elle est toujours stressée ! Pauvre fille. Okay – qu’est-ce qu’on fait le plus ensemble en dehors du tournage ?

Camila : On adore parler de couples. On est toujours friandes de ce par quoi on est en train de passer.

Lili : Et on est très différente dans notre manière d’aimer.

Camila : J’ai toujours admiré le fait que tu as une vision traditionnelle de l’amour – dans le genre de Roméo et Juliette. J’ai une vision plus moderne et progressiste, donc ça peut être bien pour moi de me ramener à ce genre poétique. Ça me fait apprécier le romantisme, que j’ai tendance à éteindre. J’ai une approche des choses plus décontractée.

Lili : Et il n’y a rien de mal à ça.

Camila : Mais tu t’es toujours tellement battue par amour. Moi non, et j’ai appris que ça peut être une erreur de ma part.

Lili : Déjà été amoureuse ?

Camila : Oui – quelques fois. J’étais quelqu’un qui avait beaucoup de rendez-vous au lycée, mais mon véritable amour s’est terminé il y a peu. Des fois tu finis par réaliser que tes rêves ne collent pas avec ceux de l’autre personne, et tu dois faire un choix. Pour moi, suivre mes propres rêves était plus important. Et toi ?

Lili : J’ai été amoureuse. L’année dernière, j’ai dû me battre – comme tu le sais – avec le fait de poursuivre cet amour ou non. [Selon beaucoup de rumeurs, Lili sort avec sa co-star de Riverdale, Cole Sprouse.] Pui sil vient un moment où tu te dis, « Si je ne poursuit pas ça… »

Camila : «… je serais misérable ». Totalement. Tu m’as inspirée à être plus franche dans ce que je ressens – à dire « Je n’ai pas honte de dire je t’aime, malgré le fait que tu m’aime ou pas en retour ».

Lili : Et tu as été là pour moi pendant quelques moments sombres et chagrins d’amour.

Camila : A cent pour-cents. Je ne suis pas dans une relation amoureuse actuellement, donc si tu devais me mettre avec un garçon qu’est-ce que tu rechercherais ?

Lili : Il ferait deux mètres de haut et aurait des abdos, avec de magnifiques yeux bleus. Il viendrait d’Europe, avec un accent. Et tu es tellement sociable et papillonne partout – ça serait bien pour toi d’avoir quelqu’un qui pourrait faire ressortir une partie plus intime de toi. Peut-être qu’il serait plus casanier.

Camila : Ouais, il pourrait m’équilibrer.

Lili : En gros, tu as juste besoin d’un Européen sexy.

Camila : Ecoute, si tu rencontre quelqu’un comme ça…

Lili : Je lui dirais que tu es intéressée.

Camila : J’ai l’impression que son nom peut être Francisco ou quelque chose comme ça. Peut-être qu’il y a un accent dans son nom.

Lili : Ou alors c’est une couleur. Comme Bleu. « Je m’appelle Bleu* ».

Camila : Quand j’ai appris à te connaître, j’étais surprise parce que tu es vachement plus consciente de ta sexualité que je pensais que tu le serais.

Lili : Je suis très ouverte sexuellement.

Camila : C’est quelque chose qui nous a aidés à créer des liens. Initialement, je ne pensais pas que tu serais d’accord pour parler de sexe. Et puis une fois qu’on a commencé à en parler, j’étais genre, « Oh my god ! ».

Lili : J’adore en parler. C’est intéressant – une des insécurités que j’ai eu dans le passé est le fait que la personne avec laquelle je suis ai plus d’expérience sexuelle que moi et ai été amoureux plus de fois que moi. C’est surtout sexuel par contre – je me suis rendue compte que je pensais qu’ils me comparaient à leurs ex. Je sais que c’est stupide, parce que je ne peux pas contrôler le passé de quelqu’un ou dicter avec qui ils ont couché avant moi… et en plus, ils sont avec moi pour une raison.

Camila : Exactement !

Lili : Quelles sont les plus grosses idées reçues par rapport au sexe à ton avis ?

Camila : Je n’ai jamais aimé cette idée de « ne lui donne pas tout ce que tu as ». Comme si tu ne pouvais pas donner tout ce que tu as en ayant une relation sexuelle avec lui. Ce qui est précieux pour moi est de te donner mon amour et mon intimité. Et toi ?

Lili : L’idée que le sexe est la même chose avec tout le monde – c’est une idée fausse. C’est ce que j’ai ressentis quand j’ai perdue ma virginité – j’étais genre « Donc c’est ça le sexe ! ». Et ensuite tu couche avec quelqu’un d’autre, et tu te dis, « Merde alors – c’est tellement différent ». Ce que tu veux, ce qui tu aimes bien – ça va toujours changer avec chaque partenaire que tu auras. Qu’est-ce que tu pense que les garçons ont besoin de savoir par rapport au sexe ?

Camila : J’ai envie de leur dire, « Ne me fait pas l’amour, fait l’amour avec moi ». J’ai envie qu’ils comprennent que c’est tellement mieux quand on est connecté. Aussi, rien ne me fait me sentir plus spéciale que quand un garçon me raconte quelque chose qui le rend vulnérable.

Lili : Il n’y a rien de plus magnifique qu’un homme qui pleure.

Camila : Oui ! Je veux dire, la raison pour laquelle il pleure compte aussi.

Lili : C’est vrai – par exemple, si je mange tes putains de Chipotle, ne pleure pas. Mais si tu me parle d’une partie vulnérable de ta vie, oui, je vais tomber amoureuse de toi.

Camila : Donc, Lili – depuis qu’on s’est rencontrées, quel est le plus gros changement que tu as vu en moi ?

Lili : Tu as grandit de manière à pouvoir te défendre toute seule. Tu sais ce que tu veux, et tu n’as pas peur de le dire maintenant.

Camila : J’avais l’habitude de dire oui à tout parce que je ne me sentais pas légitime d’avoir une opinion. J’ai vraiment peur qu’on nous prenne pour des divas. J’ai juste appris à contourner ça.

Lili : Je me souviens que quelqu’un a dit une fois, « Il y a une différence entre être une pétasse et être une femme qui contrôle ». Mais une femme qui a une opinion qui sait ce qu’elle veut est automatiquement vue comme quelqu’un d’exigeant.

Camila : Et ce n’est pas le cas.

Lili : Etre une jeune femme à Hollywood est intimidant. Je me suis manifestée sur mon Tumblr pour parler de mon agression sexuelle [Etant adolescente, Lili a été à un rendez-vous avec un collègue plus âgé qui a essayé de la forcer à avoir une relation sexuelle], et je savais que tu avais déjà eu affaire à des agressions sexuelles aussi. Dans mon cas, je sais à quel point je me suis sentie faible, parce que ma carrière était en jeu. C’est dur de ne pas penser que chacun de tes gestes dicte ta carrière – et donc le reste de ta vie.

Camila : Surtout parce que dans la plupart de ces cas – du moins jusqu’à récemment – les gens en parlaient mais rien n’étais fait pour l’arrêter. Et ce n’est pas qu’à Hollywood.

Lili : Pas du tout. C’est dans chaque profession et à tout âge. C’est représenté dans notre série – ça arrive à des lycéennes. On doit commencer à réfléchir à la raison pour laquelle ces hommes font ça. Et comment est-ce qu’on apprend à la prochaine génération que personne n’a de pouvoir sur quelqu’un d’autre ?

Camila : Comment simplement respecter les autres. Si je pouvais retourner à avant Riverdale, je me dirais de parler quand je pense que quelque chose n’est pas juste. D’utiliser ma voix et de savoir que ça vaut la peine d’être entendu. Je pense que ce qui se résume à ça est d’y donner moins d’importance.

Lili : Comment donner moins d’importance. Je pense que ça [te] prend une minute pour en arriver là. Ça a été le cas pour moi.

Camila : Eh bien, c’est facile de penser que tu dois de mettre dans un moule. La chérie, la salope, la fille cool. Mais en aucun cas tu dois ruiner le fait d’être toi-même.



LES ESSENTIELS

Lili Pauline Reinhart :
• Le personnage de Riverdale avec qui j’aimerais sortir dans la vraie vie : Juggy ♥
• Parce que : son côté sombre est sexy et mystérieux
• Mon premier celebrity crush : Leo DiCaprio
• Rien n’est plus sexy que : un homme bien habillé
• Quand je veux me sentir badass, je : Enfile de la lingerie et “jam” partout
• F*ck, marry, kill : Riverale daddies edition : Plus de “Daddy” questions, s’il vous plaît
• “Ça a été un de mes rêves depuis toujours de faire la couverture d Cosmo !”

Camila Carraro Mendes :
• Mon obsession pop du moment : Cardi B
• La chose à propos de moi dont je suis fière : Je suis fière d’à quel point je suis autonome, émotionnellement et financièrement.
• Le personnage de Riverdale avec qui j’aimerais sortir dans la vraie vie : Si je devais choisir… Jughead
• Parce que : J’aime les garçons sombres
• Mon premier celebrity crush : Rachel Bilson
• “Sois gentil avec ta mère et mange tes choux de Bruxelle !”



© Interview traduite par Manon

*Lili a prononcé cette phrase en français.









Lili Reinhart Online is an unofficial fansite for Lili Reinhart. I am in no way affiliated with her, her management and I don't know anyone who is. This site is non-profit, and is in no way trying to infringe on the copyrights or businesses of any of the entities. All content posted up on this site is used under the Fair Use Copyright Law 107. All images are copyright to their respective owners. If something belongs to you, please email me before taking any legal action and I will give you credit or remove it straight away.