lilireinhart.fr   |               
Latest Images
/photos  -  retrouvez déjà + de 150,000 photos de Lili Reinhart !

À quelques pas du studio de Beachwood Canyon qui sert de lieu pour la couverture d’octobre de Who What Wear, sous un géant bougainvillier couvert de fleurs magenta, j’ai installé deux chaises en bois se faisant face. La place était prête. Ça serait le parfait endroit pour mon interview avec Lili Reinhart : calme, charmant, et niché loin du soleil torride de juin.

J’ai accompagné Lili, fière de montrer l’arrangement scénique que j’avais mis en place, nous nous sommes installées, et dès que la première question à roulée sur ma langue, un camion s’est arrêté. Le conducteur a sortit sa tête par la fenêtre pour nous dire que nous étions sur sa place de parking. Il s’avérait que mon endroit de rencontre parfait venait de tourner au fiasco. Alors que notre visiteur inattendu m’avait troublée et poussée à réfléchir à une solution de secours, Lili est restée calme et détachée. Après avoir ramassé nos chaises, nous avons marché vers une autre, moins pittoresque partie du bâtiment. Ça vaux à peine le coup d’en parler pour cette histoire, mais nous avons eu une conversation ininterrompue pendant 49 minutes – ce qui est long, tout bien considéré.

Un moment ininterrompu, surtout en public, n’est pas un luxe que Lili peut souvent se permettre. Etre approchée par des fans quand elle sort est quelque chose de commun pour la jeune fille de 21 ans, qui est connue pour jouer le rôle de la « fille d’à côté », Betty Cooper, dans la célèbre série Riverdale. Pour remettre cette rapide (ça s’est fait presque en une nuit) ascension dans le contexte, quand la série de la CW a commencée en 2016, Lili avait un peu plus de 5000 followers sur Instagram ; aujourd’hui, au moment de cette interview, elle en a 12 millions. Pendant que ce niveau de gloire peut vous laisser penser que Lili est au sommet de sa carrière, restez assuré du fait que ce n’est que son premier acte.

Lili n’a pas l’histoire cliché d’Hollywood ; il n’y aucun parent connu pour l’aider à accéder au métier, ni un passé dans une série Disney. En fait, la route depuis l’adolescente de l’Ohio pour devenir une jeune actrice reconnue a été assez mouvementée, dans les meilleurs moments. En repensant à son premier déménagement à Los Angeles à 18 ans, Lili raconte un arrêt de courte durée avec une mère-agent en tant que colocataire qui a rendue sa vie « misérable », les jours sans fins qu’elle a passé isolée dans sa chambre à regarder Netflix et parler à son petit copain sur Skype en attendant sa prochaine audition, et peut-être le plus triste, les essais râtés pour avoir un travail. Dernièrement, des crises d’angoisses causées par son anxiété sévère, ont poussé Lili à faire sa valise et retourner chez elle. « Je pensais, je ne peux certainement pas faire ça, je ne peux plus jamais y retourner », dit-elle par rapport à sa décision difficile. « Je ne peux pas être toute seule. Je dois retourner chez moi ».

Lili ne pouvait pas abandonner le fait de jouer pendant longtemps, donc, six mois plus tard, elle a embarquée pour son deuxième voyage seule à Los Angeles. Les crises d’angoisse n’ont pas cessées, mais avec du recul, dit-elle, c’était la meilleure décision qu’elle a prise dans sa vie.

Aujourd’hui, Lili est une force sur laquelle on peut compter. Sur l’étendue d’un an, elle a fait de multiples couvertures de magazines, a commencé une campagne de soin de la peau avec Dermalogica, et a foulée certains des plus prestigieux tapis rouges. Alors que nous sommes assises pour cette interview, Lili est à une semaine de recommencer le tournage à Vancouver de la troisième saison de Riverdale, une des séries de The CW les plus regardées. Même si elle est obligée de garder les détails concernant la prochaine saison, elle nous révèle quelques éléments. « Il y a un autre mystère, mais le mystère de cette saison est différent des autres parce que ce n’est pas une situation de roman policier », révèle-t-elle avec un sourire sournois. « C’est plutôt une crise qui concerne la ville en son intégralité, plutôt qu’un serial killer ou un meurtre. Je suis très excitée par rapport à cette saison parce que je pense ça va aussi donner l’opportunité aux adolescents d’être plus souvent ensemble, ce qui ne se passait pas trop dans la saison deux ».

Plus de moments avec « les enfants » signifie plus de moments de qualité entre le cast en dehors des caméras également. C’est facile de voir pourquoi des liens se sont créés entre Lili et ses co-stars de Riverdale. Comme les acteurs étaient tous nouveaux au début de la série (excepté Cole Sprouse, qui était, en fait, une star de Disney), le groupe a connu une célébrité rapide ensemble. « C’est un peu comme le cast de Friends ; ils ont tout fait ensemble », explique-t-elle. « Je pense que c’est un lien que [le cast de Riverdale] a bien créé et qui ne peut pas se briser juste comme ça. Je me suis fait des amis dans cette série que j’airais, j’espère, jusqu’à ma mort ».

On ne peut pas nier le fait que ça sera le cas pour Camila Mendes. Alors qu’il c’est facile de créer un récit dramatique entre deux femmes à la tête d’une série (on pense directement à Blake Lively et Leighton Meester de Gossip Gril), Lili et Camila ont été clair sur le fait que leur relation n’a rien à voir avec celle de Betty et Veronica. « Cami et moi sommes amies ; je n’ai pas besoin de ma donner du mal pour que ce soit clair », dit-elle. « Je ne ferais pas ça juste pour la presse. Cami et moi nous sommes tenu la main tout le long de cette aventure, ce qui a été vraiment génial parce qu’on a toutes les deux été mises sur le même piédestal. C’est vraiment merveilleux d’avoir quelqu’un avec qui traverser ça ».

Et après il y a sa relation avec Cole Sprouse. Les rumeurs d’une histoire d’amour ont commencées l’année dernière quand Cole a partagé sur Instagram quelques photos de Lili qu’il avait prises. Était-elle seulement sa muse ou plus ? Les co-stars ont gardées les lèvres scellées pendant des mois – esquivant habilement la question « sont-ils ensemble ou non ? » de la presse et des fans. Alors qu’elle préfère ne pas parler de ses histoires d’amour publiquement, elle me dit qu’elle est de plus en plus à l’aise à cette idée.

« Je pense que c’est juste que je suis super protectrice par rapport à ça », dit-elle. « Ce n’est pas quelque chose que les gens ont besoin de savoir, parce que si on commence à leur donner quelque chose, ils vont juste en vouloir encore plus. Je ne vais pas cacher ma relation amoureuse ou cacher ce qui se passe dans ma vie, mais ce qui arrive dans mon histoire d’amour est tellement privé, et je chéris énormément ça. C’est son cas à lui également. Une relation amoureuse est quelque chose de très intime, et je veux que ça reste entre lui et moi, pas entre lui, moi, et le monde ».

A propos de ces photos, Lili admet que ce sont ses favorites photos d‘elle. « Je pense qu’il est un incroyable photographe, vraiment. Parfois il est inspiré par un endroit, et il est genre, ‘Je veux te prendre en photo ici’. D’autres fois, je suis inspirée par une robe, et je suis genre, ‘je veux que tu me prennes en photo là-dedans’. Nos photoshoots sont très intimes, juste lui et moi ; personne d’autre n’est jamais là ».

Le couple ont fait leur début officiel sur le tapis rouge plus tôt cette année au Met Ball, et elle admit que ça avait rendu toute l’expérience moins intimidante. Le Met était le moment pour Lili de se montrer, ou si vous préférez, de solidifier sa place dans la communauté de la mode. Un tas de remarquables looks ont suivis cet événement, dont la magnifique robe floral de Brock Collection qu’elle a porté lors des CFDAs, ainsi que la robe pastel qu’elle a porté au Comic-Con cet été. Lili attribut rapidement le mérite à ses stylistes, Brit et Kara Elkin, pour l’aider à naviguer dans ce nouveau monde. Ayant pendant longtemps admiré le style d’Emma Roberts, Lili a contacté le duo de sœurs pour organiser une rencontre, et elles se sont immédiatement bien entendues.

« [Lili] est une magnifique toile, et c’est une personne courageuse », nous dit Kara. Brit ajoute, « Elle a confiance en notre vision et est prête à prendre des risques, ce qui rend notre travail toujours plus fun. Et j’adore son humour. Notre conversation de groupe (où on est toutes les trois) me fait toujours rire ».

« C’est un peu comme quand vous trouvez finalement la bonne coupe. Vous êtes genre, bordel, je suis excitée », dit Lili par rapport à la paire de stylistes. « J’ai définitivement formé ou je suis en train de former mon style ».

Alors que Riverdale est la chose la plus importante dans la vie de Lili en ce moment, on ne peut pas s’empêcher de penser à ce qui va se passer pour la jeune star ensuite. Pendant sa pause de tournage, elle est restée très silencieuse pendant que ses camarades ont participé à d’autres projets. Je lui demande si c’était une décision consciente.

« Au final, je veux regarder les choses que j’ai faites et me dire ‘Je suis fière de ça, je suis contente de l’avoir fait’, et non pas ‘Oh, j’ai fait ça seulement pour passer le temps’. J’aurais pu faire beaucoup de choses pendant cette pause, et j’avais l’opportunité de faire beaucoup de choses, mais je ne l’ai pas fait, parce que même quand je n’avais pas le droit, j’étais très sélective dans mes scripts. Je cherche juste de bonnes histoires. Ça doit être une histoire convaincante avec des personnages convaincants, et ça met déjà la barre très haute. Mais encore une fois, je ne veux faire que ce qu’il y a de mieux. Peut-être que c’est prétentieux de dire ça, mais je m’en fiche. Je préférerais ne pas travailler plutôt que travailler sur quelque chose qui ne me convient pas [« push the needle » en anglais, littéralement « pousser l’aiguille » n’est pas traduisible littéralement en français, c’est une expression utilisée dans le métier du cinéma (principalement) et qui est utilisée quand un projet ne convient pas, N .d .T]. Et c’est pour ça que je me dis que j’ai 21 ans, j’ai le temps, ça va. Il y a beaucoup plus pour moi, et j’attends juste sagement dans le coin que ces opportunités arrivent ».

Lili veut peut être à tout prix prouver qu’elle est plus qu’une « fille d’à côté » comme Betty Cooper, mais en ce moment, peut-être est-ce pour sa sélectivité ou parce qu’elle se construit un portfolio de mode excitant, elle fait tous les bons choix.



© Interview traduite par Manon









Lili Reinhart Online is an unofficial fansite for Lili Reinhart. I am in no way affiliated with her, her management and I don't know anyone who is. This site is non-profit, and is in no way trying to infringe on the copyrights or businesses of any of the entities. All content posted up on this site is used under the Fair Use Copyright Law 107. All images are copyright to their respective owners. If something belongs to you, please email me before taking any legal action and I will give you credit or remove it straight away.