lilireinhart.fr   |               
Latest Images
/photos  -  retrouvez déjà + de 150,000 photos de Lili Reinhart !

LILI REINHART EST JUSTE HONNÊTE

La star de Riverdale a du mal à se nommer activiste. Mais elle a beaucoup de choses à dire et n’a pas peur de le faire.

Lili Reinhart a été très ouverte à la discussion depuis presque autant de temps qu’elle est connue. La star de la populaire série pour adolescents Riverdale a discuté ouvertement de ses batailles contre l’anxiété, la dépression et la dysmorphophobie. Elle a également parlé des droits reproductifs des femmes, du privilège des blancs, de sa désapprobation envers le président Trump et de la fascination incessante du public pour Brad Pitt et Jennifer Aniston.

Elle ne veut pas que sa carte de visite soit la candeur. « Il y a trois ans, je ne me doutais absolument pas que j’allais être connue comme étant la fille qui parle de dépression tout le temps », Miss Reinhart, 24 ans, a dit lors d’un appel vidéo depuis l’arrière-cour d’un Airbnb à Vancouver, où Riverdale est tourné. « Est-ce quelque chose que j’aurais absolument essayé de rechercher ? Non, mais je suis contente que les choses aient tournées ainsi. »

De son point de vue, elle est juste honnête. « Je suis le genre de personne où, si je me bat contre quelque chose, je dois en parler. C’est la seule manière d’y arriver », dit Miss Reinhart.

Dans un poème de son nouveau livre, Swimming Lessons, qui est sorti cette semaine dans les librairies, elle le dit d’une autre manière : « J’ai seulement dit les mots / ce que je ressens, / pas comment le surmonter. / Il semble frauduleux de recevoir / une tape dans le dos / pour simplement dire la vérité. »

Sa montée en tant que star de Riverdale

Mademoiselle Reinhart a grandi à Cleveland, en étant le milieu de la fratrie de trois sœurs. Son père travaillait dans la vente et sa mère travaillaient dans les soins à domicile. Elle avait des tendances théâtrales étant enfant, ce que sa famille a encouragé. Ça s’est finalement traduit en appels de castings et prendre la route pendant huit heures pour New York afin de passer des auditions.

« Je ne venait de personne qui connaissait quelque chose à l’industrie », dit-elle. « Je dois vraiment donner du crédit à ma mère qui s’est démenée pour m’aider à poursuivre ces options en tant que jeune de 13, 14 ans, qui était genre ‘je veux juste jouer’. »

A 16 ans, sa famille a déménagé de l’Ohio à la Caroline du Nord. Elle a décidé de finir l’école en ligne pour pouvoir se focalisé sur le jeu d’acteur, enregistrant audition après audition. « Je détestais être adolescente », dit-elle. « Je détestais aller en cours. Je détestais beaucoup de choses. Ma vie ne me rendait pas heureuse à ce moment-là. »

Elle s’est essayée à une multitude de travails. Il y a eu le passage de cinq heures dans une boulangerie ; elle a arrêté après une grave crise de panique lors de son premier service. Elle a été hôtesse dans un restaurant pendant quelques heures, puis a eu une autre crise de panique et a démissionné. Elle a pu occuper un poste d’associée aux ventes chez Pier 1 Imports, où elle pouvait se cacher dans l’arrière-boutique, à casser des cartons. « Jouer était vraiment la seule chose que je pouvais faire qui ne me causait pas d’anxiété », a-t-elle déclaré. « C’est un peu comme ça. Je n’ai vraiment pas de plan B ici. » Elle a déménagé seule à Los Angeles à 18 ans, où elle passait ses journées à auditionner. Pour Mademoiselle Reinhart, qui souffre de dépression depuis 13 ans, son temps là-bas était isolant. Elle ne connaissait personne dans la ville et ne gagnait pas assez d’argent pour survivre. « J’étais très malade mentalement », dit-elle. « Je vomissais tous les soirs à cause de la dépression. »

Cinq mois plus tard, elle est revenue chez elle et est retournée en thérapie. Elle a travaillé dans la vente au détail pour mettre de l’argent de côté. Elle s’est donné une autre année à LA et prévoyait de devenir maquilleuse professionnelle si être actrice ne fonctionnait pas. Un mois après son retour à LA, à 19 ans, elle a décroché un des rôles principaux dans Riverdale en tant que Betty Cooper, une version ensoleillée de Nancy Drew inspirée de la fille d’à côté des bandes dessinées Archie Comics.

« On place constamment la pauvre Betty dans une boucle d’émotions », dit Roberto Aguirre-Sacasa, le producteur de la série. « C’est partiellement parce que Lili est une actrice phénoménale et elle peut complètement gérer ça. Certains personnages, nous essayons de leur apporter une part d’ombre, et ça ne le fait pas. Mais avec Betty, on a découvert que Lili pouvait absorber chaque traumatisme et challenge et tourner ça en une incroyable performance. »

Mademoiselle Reinhart se réfère énormément à elle-même en tant que « fille de CW », mais Riverdale lui a ouvert d’autres portes : un rôle révélateur dans Hustlers aux côtés de Jennifer Lopez, être propriétaire d’une maison, la capacité à produire des films et, maintenant, son premier livre.

« La poésie devient quelque chose de grand ces temps-ci »

Le tournage de Riverdale s’est arrêté en mars à cause de la pandémie. Pour mademoiselle Reinhart, c’était un soulagement. « Honnêtement, j’étais épuisée. Je travaillais six jours par semaine, 16 heures par jour, j’étais plus qu’épuisée », dit-elle. « J’arrivais à un point de rupture et puis le Covid est arrivé, et ensuite je n’ai pas travaillé pendant cinq mois. »

Elle a passé le confinement à travailler sur elle-même et a déménagé dans sa première maison, dans la San Fernando Valley, en juin. Elle avait des séances de thérapie toutes les semaines et a passé du temps avec ses amis proches. Elle a travaillé avec un soigneur et a appris à méditer. Et elle a écrit de la poésie – une passion qu’elle a découvert à 16 ans alors qu’elle cherchait des mots « assez jolis » à envoyé à son petit-ami à distance. « La poésie devient quelque chose de grand ces temps-ci. Les gens lisent de la poésie, tel que Rupi Kaur et Lang Leav », dit-elle. « Vous en voyez à Urban Outfitters, juste des livres de poésies, et j’adore ça. Et puis je me suis dit, eh bien, je vais ajouté ma pierre à l’édifice. Je veux en faire partie. »

Madame Leav elle-même est fan du travail de Lili Reinhart, et de sa force d’âme. « Avoir le frisson de votre travail en contact avec les gens mais aussi attirer les trolls d’Internet, en particulier en tant que femme, être vulnérable et se mettre dehors — elle a si bien géré cela pour quelqu’un de si jeune », a-t-elle déclaré. « Je ne sais pas comment je me serais comporté si j’avais eu la vingtaine et avais eu ce genre d’attention. »

Beaucoup de poèmes dans Swimming Lessons , qui ont été écrits depuis cinq ans, tournent autour de l’amour, des cœurs brisés, du deuil et de la nature changeante du temps. « Je voulais en quelque sorte sortir de cette case d’actrice de la CW », dit-elle. « J’étais capable d’être vulnérable, et mes poèmes dégorgent énormément de mes vraies émotions, mais je les regardent en tant qu’histoires de fiction plutôt que comme des pages de journal intime. » (Il y a également un disclaimer dans les premières pages disant cela.)

Ceux qui ont suivi la relation amoureuse de Lili Reinhart avec sa co-star de Riverdale, Cole Sprouse, trouveront dans le livre des opportunités de spéculation à propos de leur romance relativement privée. M. Sprouse a écrit sur Instagram que le couple a cessé sa relation en mars.

Quand on lui a demandé ce qu’elle pourrait ressentir si les fans projettaient cette relation dans les poèmes traitant le cœur brisé – particulièrement ceux parlant d’infidélité – elle a fait une pause.

« J’ai arrêté de m’autoriser à avoir peur des connections que les gens allaient faire », dit-elle. « Et je pense, vous savez, que j’ai été trompée. Je ne vais pas donner les détails, mais j’ai vécu ça. Cole n’est pas le seul être humain qui a été dans ma vie, donc les gens peuvent penser que c’est lui – je ne vais jamais confirmer ou nier. »

Prendre la parole

En juin, mademoiselle Reinhart a fait son coming-out en tant que bisexuelle à ses 25 millions de followers sur Instagram. « Je crois que la raison pour laquelle je n’en ai jamais parlé est parce que j’avais peur que les gens disent que je faisaits ça pour avoir de l’attention », dit-elle.

Elle a commencé à questionner sa sexualité aux alentours du CM2, dit-elle. « Je me souviens avoir recherché sur Google ‘Playboy’ et ‘seins’. Je voulais voir des femmes, j’étais si intéressée », dit-ele. « Et ensuite, quand je vieillissais, je réalisais que j’étais attirée par ces femmes. Je voulais leur ressembler, mais j’étais également attirée par elles. »

Faire son coming-out était également un moyen de montrer sa solidarité à la communauté militante au sens large. Lors de son annonce sur Instagram, elle a inclus des détails à propos d’une protestation LGBTQ+ Black Lives Matter à laquelle elle prévoyait de participer.

En mai, sa co-star Vanessa Morgan a posté une série de tweets à propos du traitement des personnages de couleur dans l’industrie du divertissement, qui sont généralement des personnages secondaires ou des rôles stéréotypes. M. Aguirre-Sacasa, de Riverdale, a fait des excuses publiques, promettant de faire mieux par la suite.

« Roberto nous a tous appelés après que ça se soit passé et j’étais genre, ‘je veux juste que tu sache, j’ai parlé à Vanessa, j’ai écouté tout ce qu’elle avait à dire, nous allons faire tout ce que nous pouvons pour transformer en bien ce que nous avons mal fait’ », dit-elle. « Je pense que notre série va certainement essayer d’être simplement meilleure en étant plus diversifiée sur le plan racial et en s’assurant que nos personnages secondaires ont des histoires réelles et ne sont pas simplement un accessoire pour les personnages blancs. »

Avoir des millions de followers veut également dire que les actions de mademoiselle Reinhart sont sujettes à une grande analyse. En juin, elle a posté une photo topless sur Instagram avec pour description : « Maintenant de le côté de mon sein a attiré votre attention, les assassins de Breonna Taylor n’ont pas été arrêtés. Demandez la justice. »

Le contrecoup a été rapide. De nombreux observateurs ont qualifié le message d’insensible, soulignant qu’il s’agissait d’un autre exemple de quelqu’un qui banalisait la mort de Mme Taylor en la transformant en meme. Mademoiselle Reinhart a rapidement supprimé le message et s’est excusée.

« Avant de poster ça, je me suis tournée vers mon amie et j’ai dit ‘est-ce que les gens vont prendre ça de la mauvaise manière ?’ Je voulais avoir l’attention des gens », dit-elle.

« Si j’avais posté à propos de Breonna Taylor, ça aurait eu, je ne sais pas, 500 000 likes, peut-être moins. Si je poste une photo de moi, ça va atteindre les 3 millions », dit-elle. « Mais c’était irresponsable de ma part. c’était une chose irresponsable à faire. »

Par la suite, elle a supprimé Twitter de son téléphone. « Ce n’est pas la première fois que j’ai été à l’autre bout de la haine d’Internet », dit-elle. « J’ai vécu ça plusieurs fois. Et je pense que c’est parce que je parle de certaines choses, donc je vais forcément attirer un peut d’attention négative. »

Avant ça, elle avait commencé à diffuser une série de discussions en direct avec des militants et des artistes noirs, y compris son ancienne co-star de Riverdale, Asha Bromfield, qui a également déclaré qu’elle s’était sentie mise à l’écart dans l’émission.

« C’était intimidant de mettre ma naïveté à la vue de tous, en quelque sorte », dit mademoiselle Reinhart à propos des conversations. « Je suis une femmes blanche et blonde, je ne vais jamais vivre la discrimination auxquelles les femmes de couleur ou les femmes trans font face. »

Pourtant, elle ressentait la responsabilité d’élever les voix des personnes qui vivaient ces choses. « Qu’est-ce que j’avais à offrir dans cette situation ? Une plateforme », dit-elle. « Et c’est ce que j’allais faire. J’allais utiliser cette plateforme. »


© Interview traduite par Manon









Lili Reinhart Online is an unofficial fansite for Lili Reinhart. I am in no way affiliated with her, her management and I don't know anyone who is. This site is non-profit, and is in no way trying to infringe on the copyrights or businesses of any of the entities. All content posted up on this site is used under the Fair Use Copyright Law 107. All images are copyright to their respective owners. If something belongs to you, please email me before taking any legal action and I will give you credit or remove it straight away.